Paille et Son 2014

Sculpture-sonore (Paille, haut-parlers, electroniques)

Cercle de paille d'où proviennent une multitude de sons, à la fois électrique et organique, il y a mouvement au centre, en de ça du cercle, à chaque partie, comme si toute une vie se serait invité en son sein. Il s'agit d’une pièce crée pour la Gâterie ou le dedans et le dehors deviennent insaisissables, il y a une relation à la l'exposition, au faire oeuvre qui se transpose au niveau de l'acte du dé-réaliser l'oeuvre elle-même, le son permettant de transformer ces lignes de fuite en mouvement entropique et hétérogène. C'est aussi une réponse à la proposition du Bot de Paille qui est devenu une machine molle-folle où l'organisé-organique disparait au profit d'un amas de déchets électroniques accumulés, de la paille il ne reste que la Botte, la paille réelle organisé en cercle se concentre sur une matérialité de l'écoute infime, à la limite de l'audible. Le Bot se déploie dans une architecture extérieur-intérieur, captant le réel pour le compacter dans son corps mutant et dégénératif.

La paille à sons fonctionne comme une spirale dans laquelle l'auditeur, le visiteur se verrait dans une fonction extérieur non-référentielle faisant appel aux imaginaires du paysage rural qui compose nos campagnes. Une image détournée de la vrai-fausse construction d'une unité sous l'égide du contrôle des espaces, fonctionnalisé à une grande échelle.

  • Show pagesource